Coronavirus : suspension des événements sportifs

Chers membres,

Nous avons le regret de vous signaler que désormais toutes les compétitions de Tennis de Table sont suspendues, et ce tant sur le plan local, régional, national et international ! Notre fédération (STT) suit en cela les directives de la fédération internationale (ITTF).

STT recommande aussi que les entraînements ne soient dispensés que pour des petits groupes (sans pour autant en connaître le nombre) et à l’heure actuelle, nous attendons des réponses de la part du service des sports de La Chaux-de-Fonds pour savoir si nous disposerons encore de la Salle de Bellevue pour dispenser ces entraînements. C’est pourquoi, jusqu’à nouvel ordre, nous décidons pour l’instant de suspendre les entraînements jeunesse, ainsi que les Samedis du Ping dont la vocation est intergénérationnelle.

Le championnat régional (ANJTT) est suspendu provisoirement jusqu’au 30 Avril et ce lundi la commission de Ligue Nationale va statuer sur les directives prévues pour la reprise du championnat national (qui concerne notre équipe 1) selon l’évolution de l’épidémie du COVID-19.

A titre d’information, nous vous signalons aussi que nous avons renoncé à l’organisation du School Trophy.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer tout changement de situation.

D’ici là, nous vous souhaitons de rester en bonne santé !

Un titre de plus pour les chaux-de-fonniers !

Ce week-end avaient-lieu à Rapperswill-Jona (SG) les championnats suisses élite. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos joueurs se sont plutôt bien comportés.

Dans le tableau simple messieurs, Gaël Vendé dut en effet s’incliner face à celui qui, intouchable, aller remporter la série, à savoir Lionel Weber, N°1 Suisse, invaincu en LNA cette saison et pointant à la 150ème place du ranking mondial ITTF.

Barish Moullet, après s’être défait du coriace Philip Merz, dut lui aussi s’avouer vaincu face à l’autre finaliste de la série Elias Hardmeier décidément en grande forme cette saison.

Quand à Julien Märki, vainqueur au premier tour de sa bête noire en LNB cette saison, à savoir le Veyrite Philip Krstic, et réalisant une grosse performance sur un joueur classé A20 et évoluant en LNA, Dorian Girod, s’inclina finalement face au redoutable Cédric Tchanz, non sans lui avoir donné du fil à retordre, de quoi lui permettre de repartir sur des chapeaux de roue dans la fin du championnat de LNB.

Du côté du simple Dames, Nina Tullii, certainement non encore remise de ses récents exploits au Top 8, devait s’incliner au premier tour face à Svenja Holzinger, pourtant largement à sa portée. Mais à seulement 14 ans, notre jeune championne aura très certainement l’occasion de s’illustrer à l’avenir dans ces championnats nationaux.

A noter aussi le bon parcours, même s’il ne fait pas partie de nos effectifs, du jeune Delémontain, Simon Schaffter qui se permit de sortir dès le premier tour celui qui fut moult fois champion suisse, le Bullois Thierry Miller. Au deuxième tour, sa prestation ne fut pas non plus des moindres, car il réussit à sortir victorieux de son duel acharné face au champion local Denis Bernhard. Il dut toutefois s’avouer vaincu face à un autre joueur bien connu aussi de notre club, car il s’agit de Yoan Rebetez, évoluant désormais en terres genevoises. A noter que ce dernier, malgré d’excellentes prestations, dut lui aussi subir les assauts de l’infranchissable Lionel Weber en 1/2 finale.

Mais à l’issue d’un parcours exemplaire, et aussi avec l’aide d’une délégation de supporters certes peu importante mais ô combien démonstrative, Barish et Gaël ont tout de même réussi à montrer qu’ils constituaient un des meilleurs duo de double en Suisse, puisqu’ils ont réussi  à se défaire de la paire Tchanz/Osiro Shinohara en finale de cette série.

S’il s’agit du deuxième titre de champion Suisse dans cette catégorie pour Gaël (qu’il avait d’ailleurs remporté à Ténéro il y a 3 ans avec Yoan Rebetez), pour Barish c’est une grande première et cela restera même son tout premier titre en Elite. Certainement de quoi lui sonner l’envie d’en remporter d’autres dans les années à venir.

Un excellent week-end donc pour notre club, qui restera un excellent souvenir, autant pour les joueurs que les accompagnants.

LNB : Défaite amère, mais des jeunes qui ont tout donné !

  • L’équipe 1 de la Chaux-de-Fonds, qui a été déplacée dans le groupe 2 alémanique très relevé, ce qui annonce d’ailleurs une saison 2017-2018 très intéressante avec de nombreuses belles rencontres probablement serrées, entamait ce samedi le championnat de LNB en accueillant Rapperswil-Jona.
  • Du côté des visiteurs, on retrouvait la Slovène Alex Galic (A19), partenaire de double de Rachel Moret lors des derniers championnats d’Europe (1/4 de finale) et ayant intégré le top 100 mondial depuis peu (N°88), Denis Bernhard (A19), bien connu par chez nous pour ce point hors norme contre Nicolas Simonet lors du barrage de promotion LNB –> LNA entre Cortaillod et Kloten et Petr Blazek (A18), qui sur le papier semblait le joueur le plus abordable, mais qui s’avérera un adversaire redoutable comme nous le verrons par la suite.
  • Du côté des locaux, l’équipe, totalement neuchâteloise !!!, était composée de Julien Märki, fraîchement A19 (son meilleur classement individuel) et sortant d’une saison pleine, Barish Moullet (A18) qui était encore aux championnats d’Europe Jeunesse avec une  promotion dans le groupe 1 en équipe en juillet dernier et revenant d’un stage intensif à l’Académie Martinez en France et Gaël Vendé, tout nouveau A20 et 3e lors des derniers championnats de Suisse Elite, qui faisait son grand retour dans le canton et plus spécifiquement au club après une saison en LNC il y a quelques années.
  • Comme on peut le voir avec les classements des joueurs des deux équipes, la rencontre allait certainement être équilibrée et c’est peu dire au vu du scénario de la soirée.
  • La rencontre débutait avec un petit air de LNA 2017-2018 puisque Gaël était tout d’abord opposé à Bernhard. Comme la saison dernière le Neuchâtelois prenait le dessus sur le Zurichois et s’imposait avec maîtrise 3-1 en se démontrant plus efficace en service-retour. En parallèle Barish affrontait Blazek dans le premier match marathon de la soirée. Après 4 sets où chacun prenait le dessus alternativement, le match se décidait assez logiquement sur un 5e set décisif où Barish prenait petit à petit le dessus pour mener 10-6. Mais, au grand dam des spectateurs, Blazek revenait un peu de nulle part et égalisait à 10-10. A nouveau l’avantage était pris par Barish, mais Blazek, accrocheur, recollait à nouveau au score après un point de défense surprenant. Finalement  le jeune Chaux-de-Fonnier pouvait souffler en concrétisant sa 6e balle de match.
  • La deuxième ronde voyait l’entrée en lice de Julien contre Galic. Après un premier set rondement mené par Julien, Galic prenait petit à petit le dessus. Très entreprenante après son service, agressive sur tous ses coups et ne commettant qu peu de fautes « bêtes », elle prenait souvent de vitesse Julien qui ne pouvait que s’avouer vaincu en 4 sets. Barish enchaînait lui contre Bernhard. Plus efficace dans la diagonale revers, Barish remportait relativement aisément le 1er set, puis Bernhard prenait ensuite l’avantage en dominant dans cette même diagonale pour mener 2-1 7-2. Barish connaissait alors 5 minutes de feu en étant plus agressif en revers et en cherchant son pivot pour remporter ce 4e set 11-7 et mener 10-3 dans le 5e. Mais comme aucun match ne pouvait être tranquille, Bernhard remontait petit à petit son handicap jusqu’à 10-8, là Barish nous gratifiait d’un dernier pivot vainqueur pour l’obtention du match et pouvait fêter par la même une très belle performance individuelle contre l’un des meilleurs joueurs nationaux.
  • Avant la 3e ronde, Chaux-de-Fonds menait donc 3-1 et c’est à ce moment que les choses se compliquaient. Gaël était alors opposé à Galic qu’il avait battu dernièrement en coupe Suisse 3-2 en sauvant des balles de match, donc rien de facile. Premier set pour la Slovène dominatrice, puis Gaël prenait l’avantage 2-1 grâce à un 3e set de haute volée avec probablement le plus beau point de la soirée sur un retour en roulette revers (et y avait pas beaucoup de place pour la faire !!!). Mais, à l’image de sa soirée, Galic, très rigoureuse dans son jeu et ne lâchant rien, trouvait des solutions aux problèmes posés par Gaël, notamment en retour de service, et finalement s’imposait 3-2. Julien se frottait lui à Blazek. Les deux premiers sets étaient accrochés, mais Julien faisait le forceps à chaque fois dans les ultimes instants pour mener 2-0. Blazek revenait ensuite à 2-1 après un set à sens unique. Au 4e set, à nouveau les deux joueurs se rendaient coup pour coup jusqu’à 10-9 pour Julien. Blazek sauvait alors la balle de match grâce à un bloc chanceux de la main et égalisait par la suite à 2-2. Au 5e set, Blazek remonté (et Julien accusant le coup) l’emportait aisément.
  • Avant le double, le score était donc de 3-3. Bien que le score était objectivement juste au vu des rencontres, c’était quand même un petit coup dur après le 3-1 de la fin de la deuxième ronde de simples surtout être passé si près de mieux. Pour le double, Gaël et Barish, pour la première fois associés, faisaient un match exemplaire en dominant largement Galic/Blazek. Première réussie 🙂
  • La dernière ronde de simple commençait par une opposition entre Julien et Bernhard. Rapidement mené de 4-5 points, le Chaux-de-Fonnier rattrapait petit à petit son adversaire pour même avoir une balle de set aux avantages, mais Bernhard prenait ensuite le dessus pour obtenir le gain de la manche initiale. Le vent en poupe, le Zurichois menait rapidement 2-0 et se détachait à nouveau de 4-5 points dans le 3e set. Julien ne s’avouait pas pour autant vaincu et grignotait petit à petit son retard, mais malheureusement le débours était un peu trop grand et le joueur de Rapperswil-Jona remportait ce 3e set 11-9 et donc le match. Barish et Galic, les deux joueurs invaincus en simple, étaient en même temps opposés. Barish, peu gêné par le jeu en rythme de la joueuse internationale, voir au contraire la dérangeant fortement avec son placement de balle et les variations de vitesse, perdait de manière presque surprenante le premier set aux avantages à cause de quelques fautes en attaque. Le plan de jeu inchangé, Barish, cette fois, prenait la mesure de son adversaire pour passer devant 2-1 aux sets. Galic égalisait à 2-2 sur un faux set de Barish. Dans la manche décisive, on assistait à un chassé croisé où chacun prenait l’avantage à son tour, mais finalement la joueuse de Rapperswil-Jona avait le dernier mot en l’emportant 11-9. Match un peu étrange car Barish, au contraire de ses deux autres matchs où il était souvent malmené par son adversaire, semblait souvent avoir le dessus, mais bravo à Galic qui a su, par sa rigueur technique et son fighting-spirit, finalement l’emporter.
  • Gaël jouait donc le 5-5 contre Blazek. Après un début de rencontre pas très bien abordé, Gaël accusait rapidement un retard de deux sets. Mais Gaël, fidèle à lui-même et grâce à son mental, s’accrochait pour obtenir aux avantages le 3e set et même égaliser à 2-2. Le début du 5e set ressemblait à un très mauvais vaudeville, puisque Blazek se détachait rapidement 5-1 sur 4 carottes horribles. On retrouvait cet écart initial jusqu’à 9-5, moment choisi par Gaël pour faire une remontada presque inespérée pour même prendre l’avantage 10-9. Blazek sauvait cette fois crânement la balle de match grâce à un flip coup droit inattendu en retour de service et sur sa lancée s’octroyait à son tour une première balle de match à 11-10 à nouveau sur un point chanceux. Gaël pouvait néanmoins égaliser à 11-11 sur un top qui accrochait le filet. Sur le 23e point de ce set, Blazek faisait le show en remportant un point spectaculaire en défense et finalement pouvait ramener la victoire finale à son équipe sur le point suivant en l’emportant 13-11.
  • Défaite cruelle 6-4. Le 5-5 aurait probablement été juste, avec un peu de réussite la victoire était même envisageable, mais Rapperswil-Jona ne vole pas pour autant sa victoire avec des joueurs accrocheurs et qui ont proposé un très bon niveau de jeu. Nos jeunes joueurs n’étaient pas pour autant en reste et eux aussi se sont battus jusqu’à la fin montrant un comportement combatif on ne peut plus louable. De manière générale les deux équipes ont proposé une rencontre de très bon niveau avec des duels acharnés et serrés, les plus de 3h30 de match (habituellement un match dure entre 2h et 2h30) ne peuvent que confirmer ce constat.
  • Encore un grand merci aux nombreux spectateurs (environ 60) omniprésents dans leurs encouragements envers l’équipe de la Chaux-de-Fonds. Notons encore que les grands vainqueurs des fans 2017-2018 (Tessa Panza, Roberto Cambra, Antoine Mühlebach et Julien Carminati) pouvaient recevoir leurs prix durant la pause avant le double, raison de plus d’être fidèles aux matchs à domicile ;-).
  • Prochain match de l’équipe 1 dès samedi à Kriens où gageons que nos joueurs donneront tout pour ramener une victoire et prochain match à la maison samedi 22 septembre à 19h30 contre Zürich-Affoltern où nous vous attendons nombreux pour mettre la même ambiance que lors de ce premier match.

Championnats suisses jeunesse à La Chaux-de-Fonds

Nina et Roberto

Trois chaux-de-fonniers parmi les favoris aux Championnats suisses jeunesse

Le week-end du 1er et 2 avril, le club de tennis-de-table de La Chaux-de-Fonds organise les championnats suisses jeunesse au pavillon des sports. Plusieurs jeunes chaux-de-fonniers possèdent de réelles chances de médailles et rêvent de briller à domicile. Les meilleurs jeunes du pays seront présents dans les montagnes neuchâteloises pour se disputer le titre de champion suisse dans 8 catégories (moins de 11ans, 13ans, 15ans, 18ans pour les filles et les garçons). L’entrée est libre et l’occasion est belle de venir admirer le niveau de la relève et d’assister à des matchs passionnants. Continuer la lecture de « Championnats suisses jeunesse à La Chaux-de-Fonds »

Championnats suisses Jeunesse – Nina en Or

Championnats suisses Jeunesse 2016 - Nina
Nina est championne suisse U11 !
Le weekend du 30 avril et 1er mai 2016 ont eu lieu les championnats suisses Jeunesse à Domdidier, à la Halle Omnisport. Le samedi se tenaient les compétitions des catégories U11 et U13, et le dimanche celles des catégories U15 et U18.

Catégorie U11

Trois Chaux-de-Fonniers étaient en lice chez les moins de onze ans: Nina chez les filles, et Roberto et Antoine chez les garçons.
Continuer la lecture de « Championnats suisses Jeunesse – Nina en Or »