Coronavirus : suspension des événements sportifs

Chers membres,

Nous avons le regret de vous signaler que désormais toutes les compétitions de Tennis de Table sont suspendues, et ce tant sur le plan local, régional, national et international ! Notre fédération (STT) suit en cela les directives de la fédération internationale (ITTF).

STT recommande aussi que les entraînements ne soient dispensés que pour des petits groupes (sans pour autant en connaître le nombre) et à l’heure actuelle, nous attendons des réponses de la part du service des sports de La Chaux-de-Fonds pour savoir si nous disposerons encore de la Salle de Bellevue pour dispenser ces entraînements. C’est pourquoi, jusqu’à nouvel ordre, nous décidons pour l’instant de suspendre les entraînements jeunesse, ainsi que les Samedis du Ping dont la vocation est intergénérationnelle.

Le championnat régional (ANJTT) est suspendu provisoirement jusqu’au 30 Avril et ce lundi la commission de Ligue Nationale va statuer sur les directives prévues pour la reprise du championnat national (qui concerne notre équipe 1) selon l’évolution de l’épidémie du COVID-19.

A titre d’information, nous vous signalons aussi que nous avons renoncé à l’organisation du School Trophy.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer tout changement de situation.

D’ici là, nous vous souhaitons de rester en bonne santé !

Un titre de plus pour les chaux-de-fonniers !

Ce week-end avaient-lieu à Rapperswill-Jona (SG) les championnats suisses élite. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos joueurs se sont plutôt bien comportés.

Dans le tableau simple messieurs, Gaël Vendé dut en effet s’incliner face à celui qui, intouchable, aller remporter la série, à savoir Lionel Weber, N°1 Suisse, invaincu en LNA cette saison et pointant à la 150ème place du ranking mondial ITTF.

Barish Moullet, après s’être défait du coriace Philip Merz, dut lui aussi s’avouer vaincu face à l’autre finaliste de la série Elias Hardmeier décidément en grande forme cette saison.

Quand à Julien Märki, vainqueur au premier tour de sa bête noire en LNB cette saison, à savoir le Veyrite Philip Krstic, et réalisant une grosse performance sur un joueur classé A20 et évoluant en LNA, Dorian Girod, s’inclina finalement face au redoutable Cédric Tchanz, non sans lui avoir donné du fil à retordre, de quoi lui permettre de repartir sur des chapeaux de roue dans la fin du championnat de LNB.

Du côté du simple Dames, Nina Tullii, certainement non encore remise de ses récents exploits au Top 8, devait s’incliner au premier tour face à Svenja Holzinger, pourtant largement à sa portée. Mais à seulement 14 ans, notre jeune championne aura très certainement l’occasion de s’illustrer à l’avenir dans ces championnats nationaux.

A noter aussi le bon parcours, même s’il ne fait pas partie de nos effectifs, du jeune Delémontain, Simon Schaffter qui se permit de sortir dès le premier tour celui qui fut moult fois champion suisse, le Bullois Thierry Miller. Au deuxième tour, sa prestation ne fut pas non plus des moindres, car il réussit à sortir victorieux de son duel acharné face au champion local Denis Bernhard. Il dut toutefois s’avouer vaincu face à un autre joueur bien connu aussi de notre club, car il s’agit de Yoan Rebetez, évoluant désormais en terres genevoises. A noter que ce dernier, malgré d’excellentes prestations, dut lui aussi subir les assauts de l’infranchissable Lionel Weber en 1/2 finale.

Mais à l’issue d’un parcours exemplaire, et aussi avec l’aide d’une délégation de supporters certes peu importante mais ô combien démonstrative, Barish et Gaël ont tout de même réussi à montrer qu’ils constituaient un des meilleurs duo de double en Suisse, puisqu’ils ont réussi  à se défaire de la paire Tchanz/Osiro Shinohara en finale de cette série.

S’il s’agit du deuxième titre de champion Suisse dans cette catégorie pour Gaël (qu’il avait d’ailleurs remporté à Ténéro il y a 3 ans avec Yoan Rebetez), pour Barish c’est une grande première et cela restera même son tout premier titre en Elite. Certainement de quoi lui sonner l’envie d’en remporter d’autres dans les années à venir.

Un excellent week-end donc pour notre club, qui restera un excellent souvenir, autant pour les joueurs que les accompagnants.

Ricardo vous invite aux Samedis du Ping

Membre de notre club depuis maintenant 2 saisons, Ricardo Pinho, classé C7, propose d’animer un nouveau créneau le Samedi après l’entraînement des jeunes cadres de l’ANJTT, soit dès 14:30 jusqu’à 16:00 en un premier temps. Ce nouveau créneau débutera dès le Samedi 18 Janvier et pour sa première édition, se terminera le Samedi 28 Mars, en tous cas sous la responsabilité de Ricardo. Si cette nouvelle animation trouve le succès que l’on escompte, nous aviserons si cela vaut la peine de le prolonger un peu plus courant Avril et début Mai avec un autre responsable, sachant par avance qu’avec l’arrivée des beaux jours, nos membres sont plus enclins à aller profiter du beau temps plutôt que de s’enfermer dans une salle. Toujours selon l’engouement, nous verrons aussi s’il est possible de prolonger cette session par un petit tournoi par handicap, et pourquoi pas aller finir l’après-midi autour d’un verre.

Ricardo a déjà encadré des groupes de jeunes par le passé, et sera à même de prodiguer ses conseils à toute personne désireuse de progresser. Tout le monde est le bienvenu dans cette nouvelle session, jeunes comme adultes, compétiteurs ou pas, l’objectif étant de permettre à ceux qui n’ont pas forcément la disponibilité de venir en soirée, de profiter de cette possibilité supplémentaire pour pratiquer notre sport, et à ceux qui n’en ont jamais assez, de prendre un supplément le week-end.

Aucun coût supplémentaire n’est à prévoir pour les membres de notre club, seule une participation de 10.- Frs par session sera demandée aux personnes extérieures au club.

A noter que ces sessions n’auront pas lieu lors des rencontres de Ligue Nationale à domicile, vérifiez donc qu’il n’y a pas de match avant de venir.

Un week-end fructueux pour les chaux-de-fonniers

L’actualité a été plutôt intense ce week-end pour nos jeunes Chaux-de-Fonniers, et fructueuse bien que débutée avec quelques frayeurs.


En effet, Vendredi soir avait lieu à Cortaillod, un derby de choc dans le cadre des éliminatoires régionaux pour la Coupe Suisse. Cortaillod alignait son meilleur effectif avec (dans l’ordre sur la feuille de match) : Zvonimir Britka (A19), Jens Jacobsen (A16), Pascal Meyer (B14), Philippe Devaud (B14), Pascal Hick (B14) et Stéphane Poirel (C7). Du côté des Chaux-de-Fonniers, Julien Märki s’étant blessé à la cheville, on retrouvait : Barish Moullet (A19), Gaël Vendé (A19), Torne Tänzer (B15), Léo Garin (B14), Yves Bieler (C9), Roberto Cambra (C6).

En haut de la feuille, le spectacle s’annonçait prometteur avec la présence de Zvonimir Britka, qui souhaitait plus que tout en découdre face à ses anciens coéquipiers, la blessure de Julien ayant quelque peu bouleversé le plan initialement prévu par le capitaine de cette équipe, Dominique Benoît, c’est donc Gaël Vendé qui allait commencer à affronter Britka. Malgré quelques échanges spectaculaires et de belles réalisations de Gaël, au jeu du gagne-point et surtout la faculté exceptionnelle du Serbe à faire déjouer ses adversaires, Gaël en manque de compétition et d’entraînement après 3 semaines de pause hivernale, dut s’avouer vaincu en 3 sets. Le ton était donné : Britka n’était clairement pas là pour faire dans la figuration. 1-0 pour les Carcoies.

La rencontre se déroulant seulement sur 3 tables, Barish quand à lui affrontait  Jens Jacobsen, revenant de blessure, mais néanmoins très combatif, réussissant à prendre un set au jeune Chaux-de-Fonnier, mais s’inclinant tout de même logiquement en 4 sets. 1-1 au tableau d’affichage.

Au milieu, c’est Léo Garin qui affrontait Pascal Meyer dans un match très serré et extrêmement tendu, le Carcoie semblant plus solide dans les échanges avec une technique bien plus sûre que Léo qui dut plus que jamais compter sur l’efficacité redoutable de son service rentrant pour engranger de précieux points, recoller au score et prendre l’avantage sur son adversaire en 4 sets. 1-2 pour les Chaux-de-Fonniers.

Torne Tänzer put ainsi faire son entrée face à Philippe Devaud, et de façon magistrale puisqu’il pris l’avantage sur son adversaire en 3 petits sets. 1-3 à la faveur de notre équipe.

Les « petits » du bas purent alors faire leur entrée, Roberto Cambra commençant face au coriace Pascal Hick, et après un premier set difficile, pu tenir la dragée haute face à son adversaire expérimenté, en accrochant les 2 sets qui suivaient 13:11 et 11:9 pour s’incliner très logiquement en 3 sets. Les Carcoies reviennent à 2-3.

Enfin Yves Bieler (Bibi pour les intimes), eut maille à partir face à Stéphane Poirel et du batailler en 5 sets pour remporter son match, permettant ainsi à son équipe de mener 2-4 au tableau d’affichage.

Vinrent ensuite les doubles, ou en haut on trouvait la désormais célèbre paire Vendé/Moullet face à la paire Britka/Devaud. Un beau match accroché, où après avoir été menés 2 sets à rien, les Carcoies firent douter nos jeunes en revenant à 2 sets partout. Piquée au vif, la paire Chaux-de-Fonnière enclenchait alors le mode « rouleau compresseur » pour se défaire de leurs adversaires 11:2 dans le dernier set. 2-5 en faveur des montagnards !

Au milieu la paire Meyer/Hick affrontait la paire Tänzer/Garin, match tournant à l’avantage de ces derniers à l’issue de 4 sets là aussi âprement disputés. 2-6 pour La Chaux-de-Fonds.

En bas, la paire Poirel/Jacobsen affrontait Bieler/Cambra dans un match là aussi épique en 5 sets qui tourna à l’avantage des lacustres leur permettant de faire remonter leur équipe 3-6 au tableau d’affichage.

La deuxième série de simples commençait alors avec Barish face à Zvonimir, ce dernier définitivement résolu à ne rien lâcher face au puncher de cette équipe, et même si là aussi, le jeune Chaux-de-Fonnier nous gratifia de quelques finitions pour le moins spectaculaires, au grignotage de points, soit en poussant Barish à la faute sur d’énormes variations de balles coupées, soit en contre-attaquant de façon spectaculaire ou tout simplement en variant de façon astucieuse des services d’apparence anodine, le vieux briscard réussissait à faire dégoupiller notre jeune espoir pour l’emporter en 4 sets, se procurant ainsi une immense joie et la satisfaction d’apporter un point de plus pour son équipe : 4-6.

Toujours en haut, Gaël se défaisait facilement de Jens pour reprendre un peu plus d’air et ainsi se rapprocher du huitième point synonyme de victoire : 4-7.

En revanche, au milieu, la confrontation Tänzer – Meyer s’avéra bien plus problématique pour notre équipe, et c’est encore après 5 sets à couteaux tirés que Meyer s’imposa pour amener un point salvateur au Carcoies : 5-7.

Les Chaux-de-Fonniers commencèrent alors à se faire peur suite à la défaite sans appel de Léo face à Devaud : 6-7.

En bas, le sentiment de peur se transforma en réelle frayeur pour les Chaux-de-Fonniers, lorsque là aussi après 5 sets dignes d’une bataille médiévale, Yves dut s’incliner face à Hick.

7-7, le suspense est à son paroxysme lorsque le juvénile de cette équipe, Roberto Cambra, 13 ans, affronte le très expérimenté Stéphane Poirel. Roberto commence plutôt bien car il emporte le premier set 10:12 mais est bien conscient que cela va être difficile. Les deux sets suivants sont en effet remportés par le Carcoie très solide en attaque comme en contre-initiative. Roberto change alors sa façon de servir, et trouve de meilleurs zones sur son premier démarrage pour recoller à deux sets partout. Alors qu’il vient d’apprendre que tout repose désormais sur ses épaules pour la victoire d’équipe, il démarre le 5ème set parfaitement, mais se fait rejoindre et dépasser par son adversaire qui s’est adapté au changement de tactique et joue qui plus est extraordinairement bien. Un temps mort des plus gonflés à 8:10 lui permet de revenir à la table avec de nouvelles consignes de service, et ainsi recoller à 10:10. Il remporte son service pour prendre l’avantage 11:10 et finit sur un échange épique, tout en contrôle au bloc à la table pour ainsi remporter le set et le match salvateur qui permet à son équipe de pousser un énorme ouf de soulagement en l’emportant sur le score final et pour le moins étriqué de 7:8 ! La Chaux-de-Fonds pourra ainsi poursuivre son parcours dans cette très populaire compétition qu’est la Coupe Suisse.

Énorme satisfaction pour Roberto qui aura amplement mérité son titre de héros de la soirée.


Samedi, c’est en LNB que notre équipe 1 affrontait la très sympathique équipe fribourgeoise.

Rencontre là aussi fructueuse pour nos jeunes Chaux-de-Fonniers, même si le résultat fut moins serré pour les Neuchâtelois  : 9-1 en leur faveur.

Ceci étant, certaines rencontres furent tout de même épiques. Guillaume Alcayde venu à la dernière minute pour remplacer Julien Märki blessé à la cheville, dut en effet batailler en 5 sets face à Demichel et concéder de même un set à Wermelinger. Associé à Gaël, ces derniers remporteront facilement le double.

Barish après avoir remporté ses 2 premiers matchs en 3 sets dut s’incliner en 5 sets face à Romanens, alors que mené 2 sets à rien et revenu courageusement et de belle manière à 2 sets partout il menait largement au début du 5ème set.

Gaël quand a lui fut impeccable lors de toutes ses confrontations, ne concédant aucun set et seulement très peu de points à ses adversaires.

Quoi qu’il en soit ce fut une très belle victoire d’équipe, apportant ainsi 4 points supplémentaires au classement général, et permettant d’aborder sereinement le prochain déplacement à Veyrier qui aura lieu le Samedi 1er Février à 15:00.

 

La série E des récents championnats ANJTT trustée par nos chaux-de-fonniers

Ce week-end avaient lieu à Bienne la dernière édition des championnats régionaux ANJTT.

Comme d’habitude certains de nos chaux-de-fonniers ont pu s’y illustrer, mais une fois n’est pas coutume, nous mettrons cette-fois ci un coup de projecteur sur les « petits » classements de cette compétition.

Ainsi dans la série E, les 4 premières places du simple ont été trustées par nos joueurs.

A la 3ème place ex-æquo on retrouve en effet Antoine Mülhebach et Santos Cambra, qui aura eu 4 balles de match en 1/2 finale face à celle qui accédera à la finale et en pleine progression cette année, Tessa Panza.

Mais la plus grosse surprise vient de Koomsan Phosri qui a réussi à l’emporter face à sa jeune camarade de club. Une belle réussite pour le sympathique quadragénaire d’origine philippine que l’on connait bien dans le club. Koomsan ne rate jamais un entraînement, répond toujours présent à chaque événement organisé par le club, et est toujours là quand il faut donner un coup de main. Aussi aimable que discret, cette victoire restera donc un excellent souvenir pour Koomsan et souhaitons-lui qu’il en remporte encore beaucoup d’autres.

Retrouvez ici le résultat de chacune des séries, et parmi les places d’honneur, citons tout de même :

  • 1ère place  pour Tessa et Antoine en double U15
  • 1ère place pour Tessa en simple U15
  • 1ère place pour Santos et Yves Mühlebach en double E
  • 2ème place pour Tessa et Antoine en double E
  • 2ème place pour Dominique Benoît et François Magnin en double O40-O70
  • 3ème place pour Nina Tullii et Roberto Cambra en double C
  • 2ème place pour Nina Tullii en simple C
  • 1ère place pour Julien Märki (en compagnie du delémontain Simon Schaffter) en double A/B
  • 1ère place pour Julien et Nina en double mixte
  • 2ème place pour Julien Märki en simple A