1er Match LNB saison 2018-2019

 

En terminant à une excellente 5ème place  de leur groupe l’an passé  (avec seulement deux joueurs titulaires), notre première équipe reprend le championnat de ligue nationale B, Samedi 1er septembre à 20:00 à domicile où elle affrontera l’équipe de Rapperswill-Jona.

La donne risque bien de changer cette année pour nos chaux-de-fonniers avec l’arrivée de Gaël Vendé – récent médaillé de bronze aux championnats suisses élite – elle pourra ainsi rivaliser avec les meilleurs de son groupe.

L’équipe sera donc composée de  :

  • Gaël Vendé, 22 ans, 8ème joueur suisse (N°20 au ranking national), classé A20
  • Julien Märki, 21 ans, 29ème joueur suisse (N°52 au ranking national), classé A19
  • Barish Moullet, 16 ans, 31ème joueur suisse (N° 54 au ranking national), classé A18

Comme l’an passé, animations et collations vous seront proposées sur place afin que cette rencontre se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Le concours des meilleurs supporters sera reconduit, et les nouvelles cartes du fan’s club seront délivrées à l’occasion de cette première rencontre.

Venez donc nombreux participer à cet événement et soutenir nos joueurs qui, rappelons-le, sont tous issus de notre région.

N’hésitez pas à en parler autour de vous et partagez l’information en masse !

 

Les inscriptions sont ouvertes pour le School Trophy !

Tous les détails ici.

LNB : une victoire capitale

IMG_2100


  • A la Chaux-de-fonds, ce Samedi 7 Octobre avait lieu la 4ème journée de championnat de ligue B entre l’équipe 1 (Barish Moullet A17, Julien Märki A18 et Geoffrey Arnaud A16) face à Forward Morges (Cristian Tiugan A18, Paul-Antoine Collaros A18 et Julien Bregger A16).
  • L’enjeu de cette rencontre est de taille car les deux équipes sont dans une égalité parfaite concernant leurs résultats, et dans un groupe où les places de choix se disputent entre ZZ Lancy 2 et Vevey, celle qui l’emportera sur l’autre prendra une sérieuse option dans la course au maintien.
  • Présentation des équipes et des arbitres (Michel Delon et Besnik Hyseny) faite, la première vague de simples débute avec d’une part Arnaud face à Tiugan et d’autre part Moullet face à Collaros.
  • C’est une reprise compliquée pour le chaux-de-fonnier de 32 ans face au vieux briscard défenseur de 50 ans. Arnaud, après une absence de plus de deux ans à la table, doit en effet composer face au jeu solide et tout en variations de Tiugan pour lequel il faut faire preuve de patience et de rigueur, et être en complète possession de son tennis de table. Après avoir bien lutté sur un premier set disputé qui termine à 14 :12 en faveur du vaudois, c’est bien plus compliqué dans les sets suivants pour le chaux-de-fonnier qui doit s’incliner, poussé systématiquement à la faute par son adversaire.
  • Sur l’autre table, on assiste à un mano a mano bien plus ouvert entre le cadet des chaux-de-fonniers et l’expérimenté et très déterminé Collaros. Ce dernier fera d’ailleurs un match exemplaire, gênant considérablement son adversaire avec ses services rentrants, la qualité redoutable de son premier démarrage et ses contre-initiatives cinglantes, notamment dans son plein coup-droit. Même si les joueurs nous gratifierons de rallyes spectaculaires, c’est bien souvent le vaudois qui aura le dernier mot, désespérant même son jeune adversaire par la constance de son jeu.
  • 0-2 en faveur des visiteurs, le public prend la pleine mesure de la tension qui règne en ce Samedi soir à la salle de Bellevue et attend avec impatience l’entrée en piste de son joueur en forme du moment. Vont donc s’affronter Märki et le jeune de 18 ans Bregger. Sur l’autre table Moullet va avoir la lourde tâche d’affronter Tiugan contre qui il avait sévèrement perdu l’an passé.
  • Le jeune Bregger n’est pas de taille pour inquiéter un Märki en pleine possession de ses moyens et la rencontre est vite expédiée en 3 petits sets. Sur l’autre table en revanche, Moullet est à la peine face à un Tiugan qui gêne considérablement son jeu offensif et le pousse à la faute. Bien que Barish essaye d’adopter la bonne tactique face à un défenseur de ce calibre en alternant « petits » démarrages et poussettes de part et d’autres de la table, et ainsi attendre la bonne opportunité pour conclure, il commet beaucoup de fautes de mesure, ne s’engageant pas assez par moment et trop à d’autres. Il faudra attendre le 3ème set alors qu’il est mené 2-0 pour qu’il trouve enfin la régularité qui lui faisait alors défaut, et même si on sent que le jeune joueur est loin d’apprécier ce système de jeu, il fait preuve de beaucoup de maturité et d’abnégation pour arriver, dans la douleur certes, mais de façon très solide à remporter un point précieux pour son équipe.
  • 2-2, on respire mieux dans la salle, le clou du spectacle va donc pouvoir avoir lieu entre Märki et Collaros alors que sur l’autre table Arnaud va affronter Bregger. Pour ces deux derniers, c’est finalement l’expérience qui permettra à Arnaud de s’imposer face à un adversaire trop inconstant.
  • En revanche sur l’autre table c’est un âpre combat qui se livre entre les deux joueurs, mais Collaros est surpris par la qualité du jeu, notamment en revers du chaux-de-fonnier, étant très certainement resté sur l’idée qu’il aurait affaire, comme par le passé, à un système de jeu beaucoup plus orienté sur son coup droit. C’est donc en 3 sets, et de belle manière, que Märki se défait de son adversaire.
  • 4-2 avant le double, les spectateurs peuvent aller prendre un verre à la buvette le cœur léger, la victoire commençant gentiment à se profiler. On sait en effet que Julien est très fort sur le système de jeu des défenseurs et on voit mal comment Barish pourrait échouer face à Bregger. Dominique Benoît en capitaine d’équipe, choisit d’aligner Julien à Geoffrey misant sur les excellentes statistiques en double de ce dernier lorsqu’il évoluait en ligue B il y a 3 ans, mais aussi pour laisser le rôle du « finisseur » à un Julien en pleine confiance.
  • Ce sera un joli double avec de nombreux points spectaculaires, parmi lesquels certaines remises foudroyantes de Märki et quelques claques de revers non moins tonitruantes. Le bloc de coup droit ne faisant pas partie du « vocabulaire » de Collaros on assistera aussi de sa part à de véritables missiles en contre-top de coup droit. Le match est remporté en 4 sets, le seul set concédé ayant été perdu 7-11 alors qu’il était pourtant mené 6-0 par les chaux-de-fonniers !
  • 5-2 pour La chaux-de-fonds, le plus dur est fait, il s’agit maintenant d’avancer les derniers pions vers une victoire qui paraît de plus en plus plausible. C’est donc Julien qui va devoir affronter Tiugan et sur l’autre table Barish que l’on pense pouvoir se défaire assez facilement du jeune Bregger.
  • Mais les vaudois n’entendent pas se laisser tondre la laine sur le dos aussi facilement, et vont dans cette dernière vague de simples jouer leur va-tout pour tenter de recoller au score. Le jeune Bregger va donc élever son niveau de jeu, gêner Moullet par la variation de ses services et être beaucoup plus entreprenant pour obliger ce dernier à reculer. Il incitera donc du coup ce dernier à donner le meilleur de lui-même, surtout après la perte du 3ème set pour finir son dernier match sur un cinglant 11-3. Julien quant à lui met en marche son rouleau compresseur face à un Tiugan qui se bat sur chaque point, profitant même de beaucoup de réussite dans le deuxième set qu’il remportera 11-3, mais piquant ainsi le jeune chaux-de-fonnier au vif qui nous gratifiera alors de sa palette des coups les plus spectaculaires.
  • 7-2 pour la chaux-de-fonds. L’objectif est atteint, on pourrait même se laisser rêver à une victoire à 4 points si la dernière rencontre n’allait pas avoir lieu entre le plus faible des chaux-de-fonniers et le plus fort des morgiens. Mais même si Arnaud parvient à remporter le deuxième set 11-9, son manque d’entrainement et de compétition le poussent logiquement à abdiquer face un adversaire de cet acabit qui ne voulait certainement pas laisser filer un point précieux au classement général.
  • Victoire donc capitale pour l’équipe chaux-de-fonnière, qui permettra d’obtenir la 4ème place de ce groupe et compte-tenu du fait qu’elle n’en a pas encore affronté l’équipe la plus faible, ce qui se fera le Samedi 4 Novembre prochain à domicile, on peut légitimement espérer qu’elle consolide son rang dans cet objectif de saison, à savoir le maintien en ligue B.
  • Par ailleurs, on peut se féliciter de l’excellente saison de Julien Märki, car même si dans cette dernière victoire, chacun aura apporté sa pierre à l’édifice, le jeune chaux-de-fonnier s’affirme une fois de plus comme le patron, tant par ses résultats que sa combativité, et endosse fièrement le maillot de top-scorer de cette équipe avec la farouche volonté de la faire évoluer vers des cieux encore plus hauts.

David Hivert

 

Communiqué de presse – Rencontre du 7 Octobre LNB

Communiqué de presse du 5 Octobre 2017

Top