LNB – tour 6

Défaite contre le leader Neuhausen

Samedi dernier le club des Montagnes neuchâteloises recevait l’épouvantail du groupe Neuhausen qui totalisait 19 points sur 20 possibles après 5 journées. Inutile de dire que la tâche allait être compliquée. Dans les rangs des visiteurs on retrouvait l’équipe type avec le Russe Maxym Chaplygin, joueur à vocation défensive (bien qu’en voyant son coup droit, on peut dire aussi attaquant) qui fut vice-champion d’Europe Cadet en 2014, le Hongrois Mate Bruckner, également joueur international et le jeune Elias Hardmeier, partenaire de Barish en équipe nationale jeunesse et champion Suisse U18 en titre. Chez les locaux, l’équipe habituelle se présentait avec Barish, Gaël et Julien.

 

Barish lance la rencontre contre Chaplygin. Après un très bon premier set (avec un Barish très en jambe) malheureusement perdu 12-10, le Russe s’est ensuite réglé sur les attaques du jeune Neuchâtelois pour finalement prendre l’avantage dans la majorité des rallyes joués en montrant au passage qu’il valait mieux pas donner des balles faciles dans son coup droit. Le joueur de Neuhausen s’impose donc 3-0 sans que Barish démérite pour autant. Gaël affronte en parallèle Hardmeier. Après un set remporté logiquement par chaque joueur, Hardmeier arrache le troisième set aux avantages alors qu’il faisait la course derrière durant presque tout cet acte. Gaël se reprend très bien en empochant le quatrième set malgré un mauvais départ. Le joueur de Neuhausen réussit alors une parfaite entame de set décisif prenant quatre longueurs d’avance lors du changement de côté. Malgré un sursaut d’orgueil avec une remontée à 6-7,  Gaël doit finalement s’avouer vaincu 3-2. Julien finit cette première ronde contre Bruckner. Début de premier set en fanfare pour le jeune Chaux-de-Fonnier. avec un score de 5-0, puis de 7-2, malheureusement suivi d’un passage à vide puisque le Hongrois remporte finalement ce set. Julien égalise ensuite à 1-1 de belle manière. Puis Bruckner prend le dessus avec sa variation en service et sa touche de balle assez surprenante pour finalement gagner 3-1.

 

La deuxième ronde commence avec l’opposition entre Gaël et Chaplygin. Malgré un débours de deux sets, Gaël n’abdique pas pour autant et réussit à revenir à 1-2. Le quatrième set est très serré puisque chacun prenait l’avantage à son tour, mais au final le Russe pouvait sortir vainqueur de ce beau duel en l’emportant 11-9. Notons que ce match d’attaque-défense a été très spectaculaire, puisque Gaël s’est souvent trouvé capable de tirer  7-8 tops de suite (parfois plus) sur des défenses tout aussi performantes. Barish est ensuite aux prises avec Bruckner. Après deux premiers sets à sens unique pour le Hongrois très à son avantage lorsqu’il servait et profitant de chaque occasion pour attaquer très fort, le jeune joueur de Chaux-de-Fonds se ressaisit et dévoile un beau jeu offensif, en particulier en flips, pour revenir à 1-2. Bruckner réussit néanmoins à dompter les velléités de Barish pour s’imposer 3-1. Lors du dernier match avant le double, Elias prend le dessus sur Julien en l’emportant 3-0. Petits regrets sur les deux premiers sets perdus chacun 11-9.

 

6-0 pour Neuhausen après 6 simples. Dur… Gaël et Barish affrontent en double Chaplygin et Bruckner. Les deux paires présentes étant les deux meilleures du championnat après cinq journées, le match s’annonçait intéressant. Les joueurs Chaux-de-Fonniers réussissent deux premiers sets de très haute volée en jouant ensemble et en trouvant des bonnes zones annihilant le jeu adverse. Les joueurs de Neuhausen se montrent ensuite plus offensifs et reviennent logiquement à 1-2. Le quatrième set est très serré, les deux paires jouant bien ensemble. Mais finalement Barish et Gaël peuvent lever les bras en l’emportant 11-9 sur un double de très bonne qualité, permettant à leur équipe de prendre leur première victoire.

 

Julien entame la dernière série de simple contre Chaplygin. Le jeune joueur de la Chaux-de-Fonds dérange fortement le joueur de Neuhausen en variant les tops et les poussettes. Malheureusement les quelques fautes en retour et sur certaines appréciations de rotation permettent à Chaplygin de gagner 3-0. Mais le match était très serré car seulement perdu 12-10 11-9 11-9 et Julien est peut-être celui qui a le plus mis en difficulté le défenseur Russe. Gaël se voit opposé à Bruckner dans un match assez semblable à celui de Barish contre ce même adversaire. Deux premiers sets rondement menés par le Hongrois et un retour à la table au troisième set beaucoup plus offensif de la part du Chaux-de-Fonnier qui revient à 1-2 et finalement une victoire 3-1 pour Bruckner. A 8-1, la messe était dite, mais l’opposition Barish contre Elias était quand même jouée à 100%, car les deux jeunes joueurs de l’équipe Suisse, de la même année de naissance, s’affrontent plusieurs fois par saison sur le circuit jeunesse national et ce depuis leur plus jeune âge. Donc un match avec une petite rivalité, bien que saine. Le joueur alémanique entame mieux la rencontre en s’adjugeant le set initial. A partir du deuxième set, on assiste pas forcément aux points les plus extraordinaires, mais à un joli match tactique où chacun essaie de mettre en difficulté l’autre. A ce petit jeu Barish empoche d’un rien les deux sets suivants. La perte d’intensité de Barish lors du quatrième acte est logiquement punie par Hardmeier qui égalise à 2-2. Et comme presque toujours, il faut un set décisif pour départager ces deux jeunes. Dernier set à nouveau très serré où chacun a eu sa chance, mais Barish trouve les ressources nécessaires pour passer le cap et s’imposer 11-9. Belle victoire individuelle  pour Barish et surtout un deuxième point pour la Chaux-de-Fonds qui permet une défaite un peu moins grande avec le score final de 8-2 pour Neuhausen.

 

Bravo à Neuhausen qui mérite objectivement sa victoire et qui assoit un peu plus ses objectifs logiques de promotion en LNA. Mais aussi un bravo aux joueurs Chaux-de-Fonniers qui se sont bien battus, n’abandonnant jamais et finalement n’étant pas si loin de l’équipe adverse contrairement à ce que le score pourrait faire croire. Beaucoup de sets serrés et ça s’est souvent joué à une meilleure gestion des points-clés. Encore un grand merci aux nombreux spectateurs présents (avec à nouveau 70-80 personnes présentes, sans le moindre doute la meilleure influence de LNB) et qui sont restés encourager l’équipe malgré le score défavorable.

 

Prochain match contre Pratteln samedi 17 novembre à 18h au collège Bellevue où nous vous attendons nombreux.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*